Médaille d’or pour le transport de véhicules

«En vertu de ma fonction d'Autrichien, je nomme Massimo Bianco Conseiller aux transports de la République d'Autriche. » Il y a un peu plus d'un an, Harald Wittek n’aurait jamais imaginé prononcer ces paroles. A cette époque, lui et une poignée d’amis avaient juste un rêve : traverser l’Amérique du Sud à moto.

L'exécution pratique d'une idée fixe

« Nous voulions absolument traverser l’Amérique du Sud sur nos bécanes. En préparant le voyage, en Autriche, nous n’avons rencontré que des obstacles et des fins de non-recevoir. Jusqu’à notre rencontre avec Massimo, un Italo-Suisse un peu « déjanté ». Il « prétendait » avoir de l’expérience dans ce domaine. Les jeux étaient faits et nous avons décidé de nous lancer. »

Un coup du sort

Quatre mois durant, Harald et ses cinq amis ont traversé le continent d'Uruguay en Colombie et ont profité de la chaleureuse hospitalité sud-américaine. Puis un coup du destin : un des amis a dû interrompre son voyage au Pérou.

Lors du voyage aller, ITS avait déjà expédié les motos d'Autriche en Amérique du Sud conformément au plan et sans aucun problème.

Lorsque l'un des membres du groupe a dû rentrer prématurément en Autriche pour des raisons de santé, uniquement avec un minimum de bagages à main, tout s'est aussi fait très rapidement et sans problèmes ; ITS a organisé l'ensemble du transport de retour. Simple, flexible et sans accroc.

« Grâce à ITS, nous n’avons pas eu à nous préoccuper des motos. C’est simple, Massimo s’est occupé de tout : la moto et tous les bagages de notre ami ont été expédiés de Lima vers l’Autriche et notre ami a pu rentrer sans encombre à la maison. Nos motos ont ensuite été expédiées de Carthagène comme prévu. » Toutes les motos sont arrivées à bon port en Autriche.

 Une vénérable tradition autrichienne

Le « Titre sans dotation », a expliqué Harald à IST est une très ancienne tradition autrichienne qui remonte à l’époque de l’empereur. Les titres sont attribués sans dotation financière en signe de reconnaissance et gratitude. "Conseiller au commerce", "Conseiller à la cour" et "Conseiller à la santé", ce sont quelques-uns des titres connus en Autriche.

« En vertu de ma fonction d'Autrichien, je nomme Massimo Bianco, Conseiller aux transports de la République d'Autriche. », a annoncé Harald, conformément à la tradition.

Champion du monde en réacheminement de véhicule 2019

Pour l’acte officiel, il est même allé à la recherche de fleurs d’edelweiss. Il en a finalement trouvé en Basse-Autriche, sur le Raxalpe. En totale conformité avec la loi (selon NÖ LGBI. 5500-3, § 5 Annexe 1), il y a cueilli un edelweiss et l'a pressé dans une médaille - en signe de gratitude pour le soutien de ITS lors du voyage en Amérique du Sud.

« Je voyage avec chacune de mes clientes et chacun de mes clients, je vis leurs aventures en même temps qu’eux. Et lorsqu’ils ont des problèmes, je me sens responsable. Nous considérons qu'il est de notre devoir de porter assistance à nos clientes et clients partout où nous le pouvons jusqu'à ce qu'ils et leurs véhicules soient rentrés chez eux. De tels cadeaux et mots d'appréciation nous rendent tous d'autant plus heureux - c'est précisément cette joie et cette gratitude qui nous motivent à toujours donner le meilleur de nous-mêmes ».

Massimo Bianco, CEO ITS International Transport and Shipping Ltd.